Proposer une offre de formation aux personnes ayant un handicap, notamment  intellectuel, c’est autoriser la diversité, la valoriser et porter un regard positif sur la personne handicapée

 
S'appuyant sur une planche


Des formations adaptées et individualisées

Adaptation de la durée et du rythme des formations

Aménagement des modalités d’évaluation des connaissances et des compétences acquises au cours de la formation

Aménagement de l’environnement

Aménagement de la structuration de l’équipe pédagogique

Adaptation des méthodes, contenus, supports outils

 
enregistrercertification.png


FRANCE COMPETENCES REPERTOIRE SPECIFIQUE


Engagé dans une démarche d'amélioration et de qualité de la proposition de formation, l'EFHI s'inscrit dans les dernières directives attendues des organismes de formation en termes de certification :


- Prise en compte des situations de handicap, de l’accessibilité et de la conception universelle dans les référentiels de certification professionnelle

- Accessibilité et conception universelle :

La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées définit l’accessibilité comme la démarche qui « permet l’autonomie et la participation des personnes ayant un handicap, en réduisant, voire supprimant, les discordances entre les capacités, les besoins et les souhaits d’une part, et les différentes composantes physiques, organisationnelles et culturelles de leur environnement d’autre part. L’accessibilité requiert la mise en œuvre des éléments complémentaires, nécessaires à toute personne en incapacité permanente ou temporaire pour se déplacer et accéder librement et en sécurité au cadre de vie ainsi qu’à tous les lieux, services, produits et activités. »

- La finalité d’une certification professionnelle étant de permettre à son titulaire de disposer des compétences nécessaires à l’exercice d’un métier, le certificateur doit permettre un aménagement des modalités d’évaluation de nature à anticiper les aménagements possibles du futur poste de travail du candidat.

- L’existence d’un « référent Handicap» connu des apprenants dans l’organisme peut faciliter un rôle de conseil afin le cas échéant d’entamer une démarche de reconnaissance adaptée à la situation de handicap pour faciliter l’insertion professionnelle.

 
Espace_accueil_Tour_Swiss_Lyon_-_crédit